Publié le : 26/05/2017

Le référentiel national de vulnérabilité aux inondations est publié

par Webmaster

Le référentiel national de vulnérabilité trouve son origine dans la Stratégie Nationale de Gestion du Risque d’Inondation (SNGRI), arrêtée en octobre 2014. Dans le cadre du défi « Mieux savoir pour mieux agir », la SNGRI prévoit l’élaboration et la mise en œuvre d’un « référentiel des vulnérabilités des territoires » qui «  initié par l’État et enrichi par les parties prenantes concernées, servira de socle aux politiques menées par l’ensemble des acteurs pour réduire les conséquences négatives des inondations ».

 

Ce référentiel constitue un outil supplémentaire d’aide aux acteurs de la prévention des risques d’inondation. Il permet de réaliser un diagnostic de vulnérabilité au risque d’inondation sur un territoire, notamment dans le cadre de PAPI (programmes d’actions de prévention des inondations) ou de SLGRI (stratégie locale de gestion du risque d’inondation). Les indicateurs proposés permettent d’évaluer la vulnérabilité des territoires au risque d’inondation, puis de définir les objectifs pertinents et les mesures à mettre en œuvre au regard des résultats du diagnostic. Il pourra également être mobilisé par les services de l’Etat et la CMI dans le cadre de l’analyse des dossiers.

 

Pour le moment, il a été testé sur deux territoires : Vichy et Gennevilliers.

 

Le référentiel est structuré en deux fascicules :

- Le premier présente la méthode d’évaluation de la vulnérabilité et de construction d’un plan d’actions pour réduire la vulnérabilité du territoire.

- Le second regroupe l’ensemble des documents permettant d’accompagner la mise en œuvre du référentiel (bases de données mobilisables, éléments méthodologiques pour le calcul des indicateurs, liste des mesures pouvant contribuer à la réduction de la vulnérabilité à l’inondation d’un territoire…).

 

Le CEPRI a co-piloté la réalisation de ce guide élaboré par le CEREMA, aux côtés de la Direction Générale de la Prévention des Risques (MEEM), et il a également fait partie du groupe de travail.

 

Lien vers le référentiel : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Referentiel-national-de.html

Revenir