Publié le : 11/12/2017

Stratégies de prévention

La question de l’élaboration d’une vision stratégique de l’action est une attente très forte que le CEPRI a identifiée auprès de ses partenaires sur le terrain, à toutes les échelles de territoire. Il s’agit avant tout de donner du sens et de la cohérence à son action.

 

La recherche d’une cohérence est au cœur de l’appel à projets des PAPI (Programmes d’Actions de Prévention des Inondations) que l’Etat a lancé en 2003 et le récent bilan que le CEPRI a conduit avec les porteurs de PAPI le montre bien. Elle correspond aussi à la dynamique impulsée par l’Europe à travers la directive sur la prévention et la gestion des inondations, qui demande la réalisation d’un plan de gestion des inondations s’apparentant à une telle stratégie.

 

Pourtant les outils et les expériences manquent en la matière et les acteurs sont à la recherche de ce qui peut constituer une colonne vertébrale de leur action souvent multiforme. Le CEPRI travaille depuis sa création sur différents niveaux d’échelle avec plusieurs types de partenaires (villes, départements, porteurs de PAPI, Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (EPTB), régions, intercommunalités, etc.) et son action permet d’enrichir un référentiel de réflexion et de structuration en vue d’élaborer une stratégie.

 

Son expérience permet de mettre en lumière les composantes liées à la vulnérabilité sociale et économique des territoires et à la responsabilité des acteurs. Elle donne un éclairage sur la pertinence de la structuration et de l’organisation du pilotage, en fonction des contextes et des territoires. Elle réfléchit à un renforcement qui peut apparaître sous forme de constitution de groupes de pilotage (PAPI) ou de création de syndicats ou d’EPTB. Cette réflexion s’est étendue à d’autres pays d’Europe, pour enrichir les visions partagées.

 

Le CEPRI réfléchit aussi avec des maîtres d’ouvrage à une vision stratégique de leur mission : comment rassembler, autour d’une stratégie commune, des acteurs du territoire ou mettre en place une structuration plus élaborée des actions de gestion des risques d’inondation : la constitution de syndicats ou d’EPTB, la reprise de compétences facultatives, dans le cadre d’une stratégie, s’inscrivent dans cette réflexion. En effet, on ne peut créer une nouvelle coopération intercommunale sans partager une même vision stratégique du territoire.

 

Ce travail s’appuie aussi sur l’accompagnement de la réflexion sur la transposition de la Directive européenne et en particulier sur les démarches et procédures à mettre en œuvre dans le cadre des futures stratégies locales, qui succèdent aux évaluations préliminaires des risques d'inondation (EPRI) et l'identification des territoires à risque important (TRI).

 

Le CEPRI co-organisateur d’un séminaire d’ampleur nationale en collaboration avec les représentants du MEDDE, le 5 novembre 2014

Une manifestation  co-organisée avec les représentants du Ministère de l’Environnement, du Développement durable et de l’Energie, avec pour thématique « Quelles stratégies locales pour le risque Inondation ? » s’est tenue le 5 novembre 2014 à Paris. Ce séminaire avait comme objectif de faire un point à mi-étape sur la transposition de la Directive inondation, de sensibiliser les nouveaux élus à la démarche, de faire connaître le plan d’actions de la Stratégie Nationale de Gestion du Risque Inondation (SNGRI) et d’évoquer les bonnes pratiques pour en permettre la mutualisation. Cette journée a réuni plus de 250 personnes représentantes des collectivités territoriales et des services de l’Etat. Cette journée de séminaire a été introduite par un message vidéo de Mme la Ministre.

 

Vous trouverez le compte rendu exhaustif de cette journée en cliquant ici.